dimanche, 17 décembre 2017|

19 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Rennes : les lycéens mobilisés contre l’expulsion d’une famille géorgienne

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF   1 commentaire(s)

Les lycéens se sont mobilisés une nouvelle fois en masse contre l’exclusion de cette famille géorgienne / © M. Villaverde

Un excellent article de France TV Info :

Ce lundi 20 novembre près de 400 lycéens se sont mobilisés une nouvelle fois contre l’expulsion d’une famille géorgienne. Ils avaient déjà manifesté leur soutien à cette famille à deux reprises la semaine dernière.

Par Thierry Peigné Publié le 20/11/2017

Ils se sont rassemblés vers 9h30 place de la mairie à Rennes. Slogans et pancartes "Pour Alex et Gioirgi" sont sans équivoque : les lycéens refusent catégoriquement que leur camarade Giorgi, élève en seconde au lycée Jean Macé et que son petit frère en maternelle à l’école Jules Ferry ne soient expulsés avec leurs parents.

Ce lundi matin, lycéens et parents d’élèves ont défilé jusqu’à la préfecture Beauregard. Une manifestation à 9h30, l’heure à laquelle la famille Shekiladze devait se présenter à la Police Aux Frontières (PAF) pour que soit mise en exécution la mesure d’éloignement prononcée par la préfecture d’Ille-et-Vilaine.

Selon les parents d’élèves, des policiers se seraient présentés à 6h du matin chez la famille le jeudi 16 novembre pour venir la chercher en vue de son expulsion. Cette dernière n’était pas présente à son domicile.

Expulsable depuis le 3 novembre
Le père de cette famille géorgienne est arrivé malade en France pour se faire soigné. Sa femme l’a rejoint en 2011. Le couple a deux garçons, Giorgi, l’aîné, né en 2002 et Alex le plus jeune, né en 2012 en France qui est scolarisé à l’école maternelle Jules Ferry. Giorgi a maintenant 15 ans. Il a rejoint son père à Rennes il y a six ans. Après une année scolarisé à l’école primaire Jules ferry, il a passé quatre ans au collège Clotilde Vautier puis est entré en septembre dernier au lycée Jean Macé.

La famille Shekiladze a reçu en juillet 2017 un ordre de quitter le territoire. Tous les recours administratifs contre l’expulsion sont épuisés. Lundi 30 octobre, les parents ont été convoqués à la PAF qui leur a notifié leur expulsion pour le vendredi 3 novembre. Assignés à résidence, ils ont arrêté d’aller pointer le jeudi 2 et ne se sont pas présentés à l’aéroport de Rennes le vendredi 3.

Leur situation a toute de suite mobilisé. Une pétition en ligne sur RESF a déjà recueilli près de 2300 signatures pour que ces deux enfants poursuivent leur scolarité dans les meilleures conditions possibles.

"Ils vivent ici avec nous, ils restent ici avec nous !" précise la pétition.

La famille est selon les témoignages d’élèves et d’enseignants, parfaitement intégrée. Le plus jeune des garçons, Alex, n’a connu que la France et son grand frère Giorgi est reconnu pour être un très bon élève.

Plusieurs manifestations

La décision d’expulsion de cette famille est vécue par les lycéens manifestants comme une véritable injustice. Mercredi 15 novembre, une centaine de lycéens s’est déjà mobilisés devant la préfecture Beauregard à Rennes. Une délégation a été reçue en préfecture. Un nouveau rassemblement s’est tenu vendredi 17 devant le lycée puis place de la mairie.

Ce vendredi, à l’issue de leur défilé, une délégation de cinq lycéenne et d’un délégué des parents d’élèves a été recue par le secrétaire adjoint de la préfecture d’Ille-et-Vilaine. Ce dernier est resté ferme sur la décision d’explulsion. Les lycéens entendent, de leur côté, poursuivre la mobilisation.

Une action des enseignants ce mardi

Pendant la mobilisation des lycéens ce lundi matin, 54 enseignants de Jean Macé se sont réunis en assemblée générale de 9h à 10h. Ils ont décidé de débrayer ce mardi à partir de 14h. Ensuite, direction le rectorat, rue d’Antrain pour intervenir lors d’une réunion du Conseil académique de l’Education Nationale avec le Préfet, le Recteur et le Président de Région. Les parents devraient se joindre aux enseignants.

1 Message

  • message du RESF Rennes :

    Face à la mobilisation lycéenne, la préfecture recule et annonce que l’expulsion est suspendue jusqu’à la fin de l’année scolaire !

    C’est une première victoire. Il faut maintenir la pression et se mobiliser pour l’audience sur le refus de séjour renvoyée en collégiale le 7 décembre à 14h devant le TA.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1152