dimanche, 19 novembre 2017|

28 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Nuit Debout : Commission Education

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Comment repenser la pédagogie ?
A lire sur Gazettedebout.org

COMMISSION – La commission Éducation s’est intéressée la semaine dernière aux pédagogies alternatives. Voici un résumé des interventions et une présentation des futures thématiques de débat.

Samedi 30 avril, l’enseignante Catherine Chabrun, animatrice de la revue de l’Institut Coopératif de l’école moderne (ICEM-pédagogie Freinet) Le nouvel éducateur est venue participer aux débats.

Véronique Decker est ensuite venue échanger sur le sujet : comment enseigner en banlieues. Enseignante et directrice d’une école Freinet à Bobigny (93), elle vient de publier un livre aux éditions Libertalia, Trop classe ! Enseigner dans le 9-3. Voici la quatrième de couverture :

« De Zébulon à Zyed et Bouna, sans oublier Albertine et Mélisa, N’Gwouhouno ou Yvette… du syndicat à la pédagogie de la « gaufre », des Roms à la maman sur le toit, Véronique Decker, enseignante et directrice d’école Freinet à Bobigny (Seine Saint-Denis), éclaire par petites touches le quotidien d’une école de « banlieue ». Au fil de ses billets, il est question de pédagogie, de luttes syndicales, de travail en équipe, mais surtout des élèves, des familles, des petits riens, des grandes solidarités qui font de la pédagogie un sport de combat… social. Loin du déclinisme d’« intellectuels » pérorant sur l’école, des ségrégations institutionnelles ou du libéralisme et de sa fabrique de l’impuissance, c’est une autre école, en rires, en partages, en colères, en luttes qui se dessine, avec « des craies de toutes les couleurs, sur le tableau noir du malheur… » De l’autre côté du périph. Trop classe ! »

La prochaine intervention de la commission Éducation aura lieu mercredi 4 mai à 20h, avait convié Sébastien Pesce, maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’université de Tours, et Adrien Simiot de l’École de la Neuville. Ils parleront de la « pédagogie institutionnelle », qui peut être décrite comme un courant pédagogique s’inscrivant dans un mouvement beaucoup plus large – celui des « pratiques de l’Institutionnel » -, apparu il y a plus d’un demi-siècle.

Les approches institutionnalistes ont repensé de manière radicale les institutions et le rapport qu’entretiennent avec elles es acteurs sociaux, offrant ainsi une perspective théorique, méthodologique et politique qui est encore d’actualité. Les expérimentations et le travail théorique des tenants de ces approches ont concerné l’école, mais aussi l’éducation spécialisée, la psychiatrie, l’intervention sociale et le monde du travail. Au centre de ces approches, une question : comment rendre aux sujets leur pouvoir instituant ?

Retrouvez les différents travaux de la commission Éducation sur leur Wiki.

Commission Éducation

A suivre...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1132