dimanche, 22 octobre 2017|

11 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Nous sommes plus grands que nous

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Les KroniKs Robinson

MAGNIFICAT !

Le Pédagogue social s’apparente souvent à un « Magnificateur » , c’est à dire un acteur qui cherche à « magnifier », à la fois les personnes, leur contexte et les situations.

Ce que nous appelons alors, « magnifier » regroupe au moins trois significations : valoriser , embellir, donner de l’importance.

Donner de la valeur

En Pédagogie sociale, il s’agit de magnifier ce qui était considéré comme petit, sans valeur et sans intérêt. « Magnifier », terme rare , veut dire « grandir » et « agrandir » à la fois. Mais en Pédagogie sociale, ce terme qualifie parfaitement l’attitude particulière du pédagogue. Celui ci ne cherche pas à faire « grandir » de l’extérieur quelque chose vers quoi on tend ; il ne cherche pas à, à coups de projets, à avancer vers des objectifs prédits. Non, il se contente de donner du poids, de la valeur et de l’importance à ce qui est déjà. En un premier sens , « magnifier », se rapproche du sens du verbe valoriser.

Traquer la Beauté

Magnifier a aussi donné l’adjectif magnifique, pour rendre compte de sa dimension esthétique. En Pédagogie sociale, on cherche une esthétique sociale, autant que politique. Il s’agit de rendre compte de la Beauté là où elle pousse, là où elle se crée. Le pédagogue social repère dans le dessin d’enfant ce qui est magnifique mais qui n’est pas mis en valeur. Il l’incite à le faire ressortir , à lui donner plus d’importance. Il met à jour la beauté , partout où elle pousse : dans le quotidien , là où on ne l’attend pas ; là où on ne l’attend plus.

Donner de l’importance

Magnifier peut aussi vouloir donner du poids, de l’importance , de l’épaisseur à ce qui était considéré comme négligeable. Rendre compte du courage de l’enfant, de l’économie du pauvre, de la force de l’invalide . Rendre compte de l’importance sociale de ceux dont on a dit qu’ils n’en avaient aucune, qu’ils étaient superflus.

En éducation classique, le travail de l’éducateur consiste en une critique du bénéficiaire, de l’agent supposé déficitaire. Son éducation est son procès.

En Travail social, l’usager est lui aussi défini par ses manques, ses insuffisances , y compris et c’est un comble quand il est question de développer son pouvoir d’agir.

En Pédagogie sociale, ce n’est pas le destinataire qui est critiqué, mais la situation, l’environnement, la réalité. Seule la critique de la Réalité permet à chacun de prendre place dans une société humaine. La réalité qu’il s’agit de critiquer, est à la fois éducative, sociale, écologique, économique et politique

En Pédagogie sociale, l’éducateur, avons nous dit, est un « Magnificateur », Il « grandit », l’importance , la valeur et la beauté des acteurs et des oeuvres possibles. C’est dire qu’il rompt avec toutes les racines les postures et les réflexes éducatifs et sociaux qu’on nous a inculqués.

C’est dire qu’il n’est pas populaire au sens où il commet ce que le Travail social et éducatif classiques considèrent explicitement ou implicitement comme une infraction : apporter un soutien inconditionnel à ceux qui sont censés être mineurs d’une manière ou dune autre.

Il est courant et permis en Éducation ou Travail social de valoriser en effet , mais toujours de manière restrictive et conditionnelle. On valorise un parcours, un contrat, des progrès , mais il est très mal vu d’être simplement « du côté de ceux auprès de qui nous travaillons ».

Jeune instituteur, je me souviens encore des conseils de mes premiers collègues qui disaient : « Ne dis jamais aux enfants qu’ils sont bons à quelque chose. Trouve toujours une atténuation : « C’est pas mal, mais… » Toute valorisation était vue, par eux, comme un désordre, un péril, une mise en cause de leur propre importance.

En Pédagogie sociale, nous nous accrochons à ce qui est beau et grand chez l’autre , en particulier chez l’enfant. Nous prenons le risque de valoriser sans retour, sans regret et sans condition. Nous ne pratiquons ni le détour, ni le découragement, ni la limitation. Nous ouvrons grand la vie !

Laurent Ott, Espace de Vie Sociale, Intermèdes-Robinson Site, blog et bien plus encore : http://www.intermedes-robinson.org Vidéos : http://www.dailymotion.com/user/Cultures_Robinson/1

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114