dimanche, 22 octobre 2017|

15 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Nos élèves n’ont pas vocation à dormir dehors

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

A Clermont-Ferrand, pendant tout l’été, elles et ils ont cherché un endroit où s’abriter. Puis elles et ils se sont regroupé-e-s et ont posé des tentes sur les pelouses de la Place du 1er mai, mais se retrouvent à vivre sous de minuscules toiles de tentes, sans eau ni toilettes.

Mardi 3 octobre avec l’aide des militant-e-s de RESF et d’étudiant-e-s, 60 adultes et 40 enfants, en majorité des demandeurs d’asile en attente de rendez-vous, ont "déménagé" et sont venus s’installer sur les pelouses de la faculté de Lettres. *

Alors qu’elle était silencieuse depuis tous ces mois, la réaction de la préfecture ne s’est pas fait attendre : premiers coups de fil dès le mercredi 4 au matin. Une délégation est reçue à 14h30 par la Secrétaire Générale. Sous les fenêtres, 200 personnes rapidement rassemblées scandent "Un toit c’est un droit ! Des papiers pour tous !"

Mais la réponse ne va pas dans ce sens : "La situation est exceptionnelle... Il y a ceux qui ont vocation à rester en France et ceux qui n’ont pas vocation... Nous cherchons des solutions...". En clair, on va trier …

Nous, nous continuons d’affirmer que nos élèves n’ont pas vocation à dormir dehors : un toit, une école, des papiers pour toutes et tous.

Une nouvelle manifestation est organisée ce vendredi.

* : par ailleurs, 40 mineur-e-s isolé-e-s venu-e-s d’Afrique survivent dans un squat avec l’aide des militant-e-s de RESF.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114