mercredi, 23 août 2017|

10 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Motion d’actualité adoptée au congrès de SUD éducation Créteil après les attentats de Paris et de Saint-Denis

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Motion d’actualité adoptée au congrès de SUD éducation Créteil après les attentats de Paris et de Saint-Denis Vendredi 20 novembre 2015

SUD éducation Créteil tient à exprimer sa solidarité envers toutes les victimes des attentats du 13 novembre et à leur famille et leurs proches. Face à ce massacre collectif, notre émotion est immense.

Ces tueries sont l’œuvre d’un groupe dont l’idéologie totalitaire adossée à un intégrisme religieux est aux antipodes des idées pour lesquelles nous nous battons.

SUD éducation Créteil refuse pour autant de s’inscrire dans l’hypocrisie du discours du gouvernement français qui parle de « guerre » contre le terrorisme et qui en même temps continue à soutenir des pays complices ou alliés objectifs de Daesh.

SUD éducation Créteil dénonce les interventions des impérialistes qui déstabilisent la région dans le but d’y défendre leurs intérêts économiques.

SUD éducation Créteil soutient les forces progressistes qui luttent sur le terrain en Syrie contre Daesh.

SUD éducation Créteil dénonce les réactions militaristes, sécuritaires et xénophobes qui se succèdent dans la classe politique :

- Nous dénonçons toute stigmatisation raciste et les amalgames dont est victime une partie de la population pour son origine ou sa religion, réelles ou supposées.

- Nous combattrons toute restriction des libertés publiques liée à l’état d’urgence, entre autre le droit de manifester. SUD éducation Créteil appellera à toutes les manifestations qui seront maintenues dans un cadre unitaire contre le racisme et l’exclusion des étrangers, en particulier celle du 22/11, et aux mobilisations citoyennes de masse en opposition à la COP21 dont les réponses ne seront pas à la hauteur face à l’urgence climatique. SUD éducation Créteil pèsera pour que les acteurs et actrices du mouvement social fassent de même.

Dans notre champ professionnel, SUD éducation Créteil combattra les tentatives des rectorats et autres autorités académiques d’empêcher des réunions d’instances et des formations syndicales. Nous dénonçons les pressions exercées par l’institution auprès des personnels pour qu’ils renoncent à leurs droits syndicaux au nom de la nécessité d’être auprès des élèves dans le contexte actuel.

Les droits de réunion, de formation et de manifestation doivent être garantis dans l’éducation comme ailleurs. Leurs restrictions seraient la victoire des tueurs.

SUD éducation Créteil dénonce la propagande du ministère de l’éducation nationale quant aux soi-disant moyens destinés aux écoles et établissements pour accueillir et aider les élèves lundi 16 novembre.

Les personnels ont dû faire face seuls aux angoisses et questions des élèves.

SUD éducation Créteil dénonce aussi l’extrême faiblesse et l’absence de pérennité des moyens mis en œuvre pour soutenir et aider les élèves à Saint Denis, à la suite de l’intervention militaire du 18 novembre.

SUD éducation Créteil dénonce l’irresponsabilité de certains membres de la hiérarchie qui ont exigé la présence des enseignant-es dans leurs établissements alors que les conditions de sécurité n’étaient pas remplies.

Enfin les mesures sécuritaires(fouilles, interdictions de sortie) ne font par ailleurs qu’alimenter l’anxiété de nos élèves.

SUD éducation Créteil continuera à œuvrer pour l’émancipation et la justice sociale, contre une société qui produit de l’exclusion, de la précarité, de la misère et de la violence. Notre place est au côté des autres forces du mouvement social, pour une autre société et une autre école, gratuite, laïque, autogérée et émancipatrice.

Voir la motion

PDF - 35.7 ko
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1086