dimanche, 17 décembre 2017|

19 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Les valeurs à l’épreuve des pratiques (Dialogue n° 166)

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Dialogue n° 166

Les valeurs à l’épreuve des pratiques

Actes des 10èmes rencontres nationales sur l’accompagnement / Saint-Denis - 25 mars 2017

GFEN, octobre 2017, 47 pages, 8 €

commander le numéro

Que vaut l’école quand elle ne tient pas ses promesses ? Dès lors que la réussite de tous est à l’ordre du jour, les difficultés cumulées amènent à la désillusion et au ressentiment. L’échec scolaire signe la disqualification symbolique, prépare à la relégation sociale et à une citoyenneté de deuxième zone. Comment se reconnaitre dans ce qui ne nous reconnait pas ? Cette désaffiliation scolaire rend ses orphelins rétifs aux valeurs bafouées et sensibles aux sirènes de toutes les démagogies idéologiques, au risque de fracasser le lien social.

Faire accéder tous les élèves à une maîtrise opératoire des savoirs et à une citoyenneté outillée reste l’horizon prescrit. Y parvenir exige de rompre avec les solutions supplétives, de peu d’effet, et de s’attaquer au cœur du quotidien éducatif : les contenus enseignés et les processus d’apprentissage qui en instruisent l’accès. Si les savoirs ont un sens, la façon de les transmettre leur donne valeur.

En quoi les contenus parlent-ils à tous ? En tant qu’ils aident à comprendre le monde dans lequel on vit, à s’y situer et à pouvoir y agir, en tant qu’ils contribuent à éclairer le présent et à maîtriser son passé. On peut toujours se penser gaulois, mais gare alors au retour du refoulé ! Quelle place est faite à l’histoire de la colonisation ? Quelle approche de la laïcité ? Quelle place ont les débats qui agitent le monde d’aujourd’hui dans l’espace scolaire ?...

Le mode d’approche de ces contenus n’est pas anodin. Catéchisé, le savoir est ravalé au rang de dogme. Or à l’école, il s’agit moins de croire que d’exercer la rationalité critique, de raviver l’imaginaire et l’esprit critique qui en ont fondé l’essence : comprendre est à ce prix. Pour cela, conjuguer les singularités des élèves dans une coopération des intelligences qui serve simultanément le développement personnel et l’émancipation collective : tel est le défi.

Ce numéro de Dialogue retranscrit les ateliers du GFEN et les conférences de Jean-Paul DELAHAYE et Jérôme DEAUVIAU.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1152