mercredi, 28 juin 2017|

10 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Le before de ton avenir

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF   3 commentaire(s)

«  Organise le before de ton avenir  », c’est le slogan qui sert à promouvoir, sur les réseaux sociaux, O21 (S’Orienter au 21e siècle), le nouveau rendez-vous créé par Le Monde avec des grandes écoles de management, de commerce et de technologie et sous le haut patronage du ministère de l’Éducation nationale « afin d’aider lycéens et étudiants à comprendre le monde de demain pour faire les bons choix aujourd’hui. ». Quatre villes, Lille, Cenon, Villeurbanne et Paris, accueillent ces « rendez-vous » avec « des acteurs locaux de l’enseignement supérieur, du monde de l’entreprise ou des start-up » dans le cadre de conférences interactives accompagnées de vidéos de 35 « personnalités ». L’ensemble est sponsorisé par leboncoin.

Le choix des thèmes des conférences comme celui des intervenant-e-s est révélateur d’une vision des « bons choix ». Pour les thèmes, « A qui me fier ? Mes potes, mes notes, mes rêves ? », « Entre “fun” et “safe”, faut-il absolument choisir ? », « Trouver ma place dans un monde de robots », etc. Pour les « personnalités », quelques universitaires, des chefs d’entreprise, et puis surtout des startuppers, des king coders, des investisseurs, des fondateurs d’associations, des responsables d’incubateurs, délimitant un futur de créateurs diplômés et hyperconnectés … L’artisanat figure dans les métiers présentés, mais c’est « J’ai choisi d’être pâtissière après une école d’ingénieur » ; l’art aussi, mais avec « chercheuse en économie, je suis aussi metteuse en scène ».

Le Monde fait ce qu’il veut, et ce texte n’a pas pour fonction de le critiquer. Mais si on avait un jour un ministère de l’Éducation nationale qui accorderait autant d’intérêt à celles et ceux qui n’iront jamais dans de grandes écoles, ne créeront jamais de startup, ne sont des habitués ni des before ni des after, c’est-à-dire la majorité de nos élèves, qu’est-ce que ce serait bien !

Si on avait un jour un ministère de l’Éducation nationale qui, même s’il patronnait des initiatives « haut de gamme », ne fermerait pas les CIO (50 fermetures ces dernières années) dont la mission première est de s’intéresser précisément à nos élèves « communs » et à leurs difficultés pour se frayer un chemin dans le système éducatif le plus basique, qu’est-ce que ce serait bien !

Si on avait un jour un ministère de l’Éducation nationale qui, pour aider les élèves à « s’inscrire dans les nouveaux défis du siècle », plutôt que ces initiatives qui mettent en avant compétition, individualisme et réussite « hightech », favoriserait, préconiserait, développerait des pratiques de travail collectif, d’échange et de solidarité, qu’est-ce que ce serait bien !

Alain Chevarin, QdC

3 Messages

  • Ce qui est assez amusant, c’est que, stricto sensu, le "before de ton avenir", autrement dit ce qui viendra après ton avenir, cela ne peut être que la mort. Je pinaille peut-être, mais je constate qu’à vouloir choisir des slogans qui se veulent branchés (en l’occurrence c’est complètement loupé selon moi), les organisateurs de cet événement en viennent à oublier que les mots ont un sens, même en anglais... Et l’Éducation nationale, tranquillement, donne son tampon à tout ça. Esprit de la comm’, quand tu nous tiens...

    repondre message

    • Le before de ton avenir, autrement dit... 21 février 08:14, par Villani

      Before, ça ne veut pas dire "avant" plutôt ???

      repondre message

      • Le before de ton avenir, autrement dit... 27 février 11:40, par Thierry

        Bin oui, before en anglais, c’est avant...
        Before ton avenir, c’est la période où tu prépares ton avenir, ils ont bon...
        Après, on peut critiquer le choix du terme "before", choisi à la place d’"avant"...
        De toute façon, pour pas mal de futurs étudiants, le français, c’est du chinois... Alors que peut-être l’anglais...
        Le fait de ne pas parler français à des futurs étudiants, de vouloir peut-être paraître "branché" est affligeant, certes...
        Et si c’est dans le souci d’être mieux compris, c’est sans doute encore plus triste !!

        repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1080