mercredi, 23 août 2017|

7 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

LEURRE ÉCOLE CONTRE N’AUTRE ÉCOLE !

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF
RÉFORME DU COLLÈGE, LEURRE ÉCOLE...

De nouvelles modalités d’enseignement ?
Les EPI et l’AP doivent permettre à chaque enseignant-e plus de souplesse, de liberté pédagogique, pour mettre en œuvre des pédagogies plus actives.
→ En fait, c’est le conseil pédagogique qui aura tout pouvoir pour mettre en œuvre les EPI et l’AP, ce qui risque d’entraîner des dérives sérieuses en fonction des établissements. De plus, aucune heure de concertation n’est envisagée pour mettre en place ces usines à gaz !
De meilleures conditions de travail pour les adultes et les enfants ?
Les établissements disposeront d’une marge d’autonomie pour redéfinir dans un volume de 4 à 5 heures hebdo les emplois du temps, en fonction des besoins.
→ Dans ce contexte, nous craignons une mise en concurrence des disciplines, et donc des collègues. Comme l’AP au lycée, on peut craindre que chacun-e aura l’initiative de faire au mieux, sans moyens supplémentaires, en faisant porter la responsabilité de cet échec inéluctable sur nos épaules. De plus, chaque établissement étant autonome dans la gestion des horaires au sein du cycle, on imagine la galère en cas de déménagement de l’élève !
Et au final... un collège moins inégal ?
Les allocations progressives devraient réduire la ghettoïsation. Les IMP permettront aux coordonnateur-ices de cycles et niveaux d’accomplir sereinement leurs missions.
→ Peut-on vraiment croire qu’on lutte contre les inégalités de cette façon ? Au final, le réel levier sur la composition sociologique des collèges, c’est une carte scolaire qui favorise de la mixité dans les établissements. De plus, demain, dans tous les collèges, nous risquons de voir de nouvelles hiérarchies intermédiaires être promues (comme si nous ne subissions pas suffisamment la hiérarchie actuelle ? ).

N’AUTRE ÉCOLE, POUR UNE ÉDUCATION ÉMANCIPATRICE !

Mais en vrai, cela veut-il dire que la CNT rejoint tous les scrogneugneux qui jurent par leurs grands dieux qu’on est tou-tes foutu-es ? Que la fin est proche ? Que tout fout le camp ?
NON ! Jamais nous ne fricoterons avec les réactionnaires, et nos revendications demeurent claires, pour une autre éducation, émancipatrice, pour toutes et tous, adultes et enfants :

  • Nous voulons du temps de concertation pour la mise en œuvre d’un travail d’équipe rémunéré, afin de discuter de pédagogies actives et les mettre en œuvre comme nous le souhaitons, et non pas comme le conseil pédagogique nous l’aura imposé !
  • Pour compenser ces heures de concertation, il faut impérativement créer des postes en masse !
  • Pour répondre aux besoins de tous les élèves, nous sommes pour une éducation globale dans un lycée polytechnique !
  • Parallèlement à de nouveaux recrutements (enseignant-es, mais aussi surveillant-es, agents, etc... tant il est vrai que nous avons tou-tes un rôle éducatif dans les établissements), il faut impérativement baisser les effectifs pour permettre la mise en pratique d’une pédagogie véritablement différenciée et active !
  • Nous sommes pour l’autogestion des équipes, autonomes vis-à-vis de toutes les hiérarchies !
  • Nous voulons le rétablissement de la carte scolaire, gage de mixité scolaire !
  • Seule une politique volontariste permettra de rétablir et améliorer les moyens humains et financiers de l’éducation prioritaire !
  • N’oublions pas qu’à mauvaise paye, mauvais travail ! Nous sommes pour une véritable revalorisation salariale de tous les personnels, enseignant-es et non-enseignant-es !
  • Enfin, nous exigeons la mise en place de RASED dans le secondaire !
PDF - 1.9 Mo
Tract du STE 35 contre la réforme du collège (A5)
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1086