jeudi, 19 octobre 2017|

12 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Francisco Ferrer i Guardia 1859-1909 une pensé en action

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Entre Barcelone et Paris, Francisco Ferrer i Guardia (1859-1909) fréquenta de très nombreux révolutionnaires : Pierre Kropotkine, Errico Malatesta, Jean Grave...
Mais ces centres d’intérêt ne s’arrêtaient pas là. Il voulait transformer l’individu, en faire un homme, une femme, libres dans une société elle-même libérée de toute exploitation.

Pour donner vie à ses espérances, il créa à Barcelone, en 1901, l’École Moderne qui fit aussitôt de très nombreux émules. Ouverte aux filles et aux garçons, animée par une pédagogie active, elle faisait appel à toutes les connaissances propres à faire des enfants des individus libres. Tous les chercheurs "avancés", attachés aux idées nouvelles furent invités à y donner des cours, des conférences. De telles conceptions politiques et pédagogiques ne pouvaient laisser indifférents l’Église et tous les conservateurs la répression qui coûta la vie à Fran-cisco Ferrer fut à la hauteur de la peur qu’avait éprouvée le pouvoir.
Nous avons voulu, en consacrant cet ouvrage à Ferrer, rappeler les enthousiasmes, les rêves, les ambitions d’une époque, qui sont à la fois très loin de nous dans leur expression mais aussi très proches quand ils nous parlent de solidarité, de justice sociale, de liberté.
Tout n’est peut-être pas à réinventer ...

Francisco Ferrer i Guardia 1859-1909 une pensé en action, Violette Marcos. Annie Rieu. Juanito Marcos

http://www.lecoquelicot.info/

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114