samedi, 27 mai 2017|

14 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

En avant Intermèdes-Robinson !

   Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

[rouge]Une nouvelle énergie pour les Robinsons[/rouge]

En cette veille de rentrée, notre association, développe une nouvelle énergie qui montre un nouveau cap pour 2015/2016.

En avant la coopération : MJC- Centre Social (de Chilly) , Animakt, associations locales d’habitants et de parents

[bleu]Intermèdes Robinson va multiplier échanges et chantiers en communs avec des partenaires de longue date.
[/bleu]

Avec eux , nous allons ouvrir de nouveaux ateliers de rue en zone prioritaire, développer de nouvelles actions avec des groupes de parents et d’enfants autonomes .

Nous allons également multiplier projets et événements avec associations d’habitants et de parents, sur l’intercommunalité (Chilly, Massy)

[rouge]De nouveaux échanges[/rouge]

Nous avons initié l’expérience d’envoyer des Robinsons du quartier et du bidonville pour participer à un bout de la tournée avec les slovaques KESAJ TCHAVE. Nous passons à la vitesse supérieure. Cette année, nous allons ouvrir des ateliers danse et chant dans les quartiers et camps, avec de jeunes KEJAJ, en mission chez nous. C’est un véritable partenariat qui s’engage car l’idée est de faire naître des vocations, mais c’est aussi une ouverture culturelle, une ouverture sur l’Europe et une véritable démarche pédagogique.

Ces ateliers permettront à nos jeunes Robinsons de rejoindre les KESAJ à l’occasion de leurs prochaines tournées.

[bleu]Développer les projets qui fonctionnent et font leurs preuves[/bleu]

Nous allons renforcer les ateliers préscolaires dans les camps, mais aussi les ateliers cuisine adultes/enfants au quartier , comme dans le nouveau local ; tandis que la « Ruche » va également continuer d’accueillir les jeunes enfants avec leurs parent.

[fuchia]A ce titre l’atelier de Ballainvilliers est un véritable modèle[/fuchia] ; il réunit plus de 20 enfants en situation de précarité , exclus de la plupart des institutions pour des ateliers à la fois langagiers, linguistiques, pratiques, artistiques et même philosophiques (il y a toujours un temps de discussion « Philo ». On peut voir à ce propos le magnifique petit reportage qu’Euronews a consacré à cet atelier ICI :

http://fr.euronews.com/2015/07/17/education-itinerante/

[rouge](voir à 3mn 54)[/rouge]

Or, ces ateliers,, nous les réalisons également au coeur du quartier toute l’année et cet été , nous étions là aussi pour de très nombreux enfants qui sont restés sans solution et sans structure (la piscine elle même a décidé de ne pas accueillir des enfants non accompagnés d’adultes).

La question de l’avenir de notre association

Bien entendu à chaque nouvelle année qui s’annonce nous voyons renaître les mêmes inquiétudes

Parviendrons nous à réunir le même budget (pourtant bien plus petit que celui de la moindre structure en place) ?

Chaque année, il en coûte de plus en plus à nos volontaires, nos bénévoles, nos administrateurs, nos permanents pour y parvenir. L’année 2015 est même encore incomplète.

Et pour nourrir cette inquiétude , nous voyons fermer autour de nous de plus en plus de structures, d’associations et en particulier celles qui étaient le plus ouvertes sur l’accueil, les publics et le territoire.

[rouge]Un désert se forme tout autour et nous en sommes exception. Durera-t-elle ?
[/rouge]

La question de l’avenir de notre association, se rapproche de plus en plus de la question de l’avenir du lien social tout court. Notre association peut venir à manquer du peu de moyens qu’elle obtient année après année, mais qui croira que le travail qu’elle accomplit sera repris quelque part ?

La complexification des problèmes vécus par les familles, la précarisation de leur relation aux structures , aux institutions comme à leurs propres droits (dont elles se trouvent de plus en plus exclues) aboutit au risque de perdre de vue et le contact avec ceux qui représentent les nouveaux défis et les nouveaux enjeux de l’Education, du Social, de l’animation, de la Culture et (bien entendu) de la Santé.

Il est si facile de perdre une petite association dont la moitié du travail était bénévole et qui a accumulé une masse de compétences et connaissances sur les nouvelles problématiques.

[rouge]Il est quasiment impossible de récréer artificiellement nos actions à coups de programmes[/rouge] ou de dispositifs . Ceux ci ne seront en effet que des programmes et des dispositifs de plus , … et ce n’est pas de plus qu’on manque , mais d’autrement.

Lire la suite

Graines d’orties 5 cent 78

Association Intermèdes-Robinson

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1062