jeudi, 20 juillet 2017|

11 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

EducA 2017 Appel à communications Congrès international...

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Appel à communications

CONGRES INTERNATIONAL : EducA 2017
 « Inégalités : quelles contributions des « éducations à… » ?

www.ecole-informatique.net/EducA2017 (prochainement disponible)
2 – 3 – 4 Mars 2017
Hôtel Diar Lemdina – Hammamet – Tunisie

Introduction

La mondialisation a fait naître l’espoir de parvenir à une réduction des inégalités au sein de nos sociétés. Aujourd’hui, malgré une évolution positive récente au sein de certains pays, force est de constater que cette question des inégalités continue de se poser avec une acuité renouvelée dans un contexte économique, social et environnemental tendu. Les écarts se creusent et se répercutent au niveau de l’accès à l’éducation, aux soins de santé, aux systèmes de gouvernance et aux ressources. De nouveaux problèmes économiques, politiques, environnementaux et éthiques sont apparus et mettent en exergue ces inégalités dans les différentes régions et pays. L’évolution économique et les restrictions des dépenses publiques accentuent les difficultés, mettant à l’avant-scène les discussions sur les moyens de réduire, de manière urgente, des inégalités qui ne cessent de s’accentuer.

Le débat démocratique s’engage sur un grand nombre de fronts. Sur le plan scientifique et éducatif, se pencher sur la compréhension et l’explication de ces phénomènes, c’est contribuer à accompagner la construction de la citoyenneté de demain. Les questions vives posées par les éducations à… sont au cœur de ces débats sociétaux.

Argumentaire
A l’échelle internationale, le rôle de l’éducation s’est transformé pour aller au-delà de l’acquisition des connaissances et des capacités cognitives et englober des concepts comme le développement de valeurs universelles, de compétences générales ou de comportements. On attend de l’éducation qu’elle facilite la coopération internationale et qu’elle encourage le changement social de manière novatrice afin de permettre l’émergence d’un monde plus juste, plus pacifique, plus tolérant, plus inclusif, plus sûr et plus durable (UNESCO, 2015).
L’accroissement des inégalités et le développement des difficultés sociales qui en découlent déstabilisent profondément nos sociétés et vont à l’encontre de l’idéal promu par l’UNESCO. La figure mythique du citoyen universel est mise à l’épreuve par les inégalités réelles et l’idéal démocratique d’une égalité pour tous fortement compromis.

Les éducations à, en complément aux enseignements classiques, se caractérisent par le développement d’attitudes, de valeurs et de compétences sociales dans le cadre d’actions éducatives ou de projets visant l’implication et l’engagement des participant.e.s (Lebeaume et Pavlova 2009). Les recherches sur les éducations à… renvoient à une pluralité de cadres théoriques et méthodologiques (didactiques, sociologiques, psychologiques, historiques, cliniques, anthropologiques, philosophiques) ainsi qu’a différents champs d’intervention et de formes éducatives. Il s’agit, à travers une éducation formelle, non formelle ou informelle, de contribuer à la formation de citoyens et de citoyennes comme acteurs et actrices responsables et à soutenir ainsi la vision de l’UNESCO.
Le congrès questionne les « éducations à » et leurs apports aux débats sur la citoyenneté, les stéréotypes, les discriminations, les incompréhensions et les inégalités dans le monde. Quelles références scientifiques et épistémologiques, quelles méthodes pédagogiques utilisent-elles ? Quelles stratégies sont mises en œuvre pour former les citoyens et les citoyennes ? Quelles sont les disciplines scolaires convoquées et nourries (philosophie, histoire, géographie, éducation religieuse, éducation civique, éducation artistique, sciences, mathématiques, éducation physique et sportive) ? Comment, à travers les disciplines scolaires et leur articulation avec les éducations à donner de l’importance au débat, à la raison et à la rigueur ? Comment permettre à l’apprenant.e de construire les outils intellectuels servant à analyser et comprendre des concepts essentiels comme la justice, la dignité et la liberté, mais aussi la responsabilité ? Comment l’amener à réfléchir, critiquer de manière constructive et imaginer un futur avec créativité ?
Comment, à travers des formations formelles, non formelles ou informelles, contribuer à la promotion de la cohésion sociale et de la participation démocratique, d’une conscience de la finitude de nos milieux de vie et ainsi à un développement durable ? Comment améliorer la répartition des avantages découlant de la mondialisation de l’économie et du progrès technologique ? Comment encourager l’égalité filles/garçons et l’équité dans la diversité ? Quel est l’apport des « éducations à… » à la réduction des inégalités et à la cohésion sociale ?

Sont particulièrement sollicitées les contributions, issues d’expériences pragmatiques locales, nationales et internationales ainsi que les contributions issues de recherches. L’objectif du colloque est donc d’une part valoriser et partager les connaissances mais également de la fédérer des dynamiques d’acteurs et d’actrices à la fois dans le champ de la recherche et dans celui du développement de la mise en œuvre de leurs résultats.

Axes principaux :
De part l’importance de la problématique, un large éventail d’axes de travail s’offre à nous. A titre indicatif et non exclusif, nous proposons les suivants :
Education à la citoyenneté, au vivre ensemble, à la démocratie, à la solidarité,
Education à l’environnement et au développement durable,
Education à la santé et à la sexualité
Education à la science et à l’esprit scientifique
Education aux technologies de l’information, aux médias,
Education à la responsabilité,
Education à la « multi », l’ « inter » et à la « trans » culturalité
Education à l’égalité filles/garçons.

Qui peut participer ?
Nous espérons être nombreux et nombreuses à participer à ce congrès qui est ouvert aux Chercheur.e.s, Enseignant.e.s, Formateur.trice.s et Praticien.ne.s toutes disciplines confondues, aux personnes issues du monde associatif, aux décideur.e.s dans le domaine de l’éducation.

Modes de participation

Communications orales :

Vous pouvez proposer une communication orale sous la forme d’un bref résumé comportant le titre, même provisoire, de la contribution, l’axe dans lequel elle s’inscrit, ainsi que 4 mots clés.
Les résumés seront soumis au format Word et ne devraient pas excéder une page y compris les références (2500 signes, espaces compris).

Communications affichées :
Vous pouvez proposer une communication affichée au format A0 : 841 mm × 1189 mm.
Votre affiche doit comporter les informations suivantes : titre de la communication affichée, identité de chacun.e des auteur.e.s (institution, laboratoire, pays et adresse électronique), ainsi que les logos des institutions de rattachement des auteur.e.s.
Les résumés à envoyer sont du même type que ceux proposés pour les communications orales.
Propositions de symposiums :

Les symposiums invitent à l’action par l’échange en sous-groupe, l’expérimentation et le travail d’équipe. Ils présentent des ressources, des outils concrets et pratiques qui permettront aux participant.e.s de mettre en œuvre des projets dans leur milieu.

La durée des symposiums est de 90 - 120 minutes selon le nombre de présentations (90 minutes pour 3 et 120 minutes pour 4)
- Les coordinateur.trice.s bénéficient de l’accès gratuit aux autres activités du colloque.

Toutes les propositions de communications (orale, affichées ou propositions de symposiums) devront être adressées à educa.educa chez yahoo.comavant le 30 Octobre 2016

Les frais d’inscription couvriront :

- Les sacs de conférences et leur matériel ;
- Le programme et le livre de résumés ;
- Les déjeuners ;
- Les pauses-cafés ;
- L’entrée à la cérémonie d’ouverture ;
- L’entrée à la cérémonie de clôture.

Calendrier :

Publication de l’appel à communication international : 15 Mai 2016
Date limite de recevabilité des propositions de contributions : 30 Octobre 2016
Date de notification de l’acceptation des contributions : 15 Décembre 2016
Dates du colloque : 02 – 03 – 04 Mars 2017

Langues du Congrès : Arabe, Français, Anglais

Contacts
Jelmam Yassine : Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis
yassine.jelmam chez yahoo.fr
Tel : 0021698202093
Skype : jelmam.yassine

Comité Scientifique International

AUTHIER David : Docteur en science de l’éducation, Université d’Orléans, Président d’UNIRéS - France
BEN KILANI Abdellatif : Directeur de l’Institut Maghrébin des Sciences Economiques et de Technologies de Sousse - Groupe Université Centrale - Tunisie
BENZIANE Abdelbaki : Professeur – Directeur de l’ENP d’Oran - Président de le CIFEODD - Algérie
BERGER Dominique : Psychologue – Professeur des universités - ESPE – Université Claude Bernard, Lyon 1 - France
CHAFIQI Fouad : Professeur des universités - Directeur des Curricula - Ministère de l’Education Nationale et la Formation Professionnelle - Maroc
CHARMILLOT Maryvonne : Maître d’enseignement et de recherche - Faculté de Psychologie et des sciences de l’éducation, Université de Genève - Suisse
COQUIDE Maryline : Professeur de Sciences de l’Education et didactique des sciences - Institut Français d’Education - Ecole Normale Supérieure de Lyon - Co-présidentes de l’ARCD – France
DACHRAOUI Mohamed : Professeur et Directeur de l’Ecole Centrale Polytechnique de Tunis - Groupe Université Centrale- Tunisie
DE KETELE -Marie : Professeur émérite de l’UCL (Belgique) et de la chaire UNESCO en Sciences de l’Education (Dakar) – Docteur Honoris Causa de l’ICP (Paris) et de l’UCAD (Dakar).
EL KAMEL Helmi : Directeur de Pôle de développement et de formation professionnelle du Groupe Université Centrale - Tunisie
El RACHDI Mohamed Taoufik : Directeur de l’Institut Maghrébin des Sciences Economiques et de Technologies de Tunis - Groupe Université Centrale - Tunisie
GANOUATI Mohamed Ali : Directeur de l’Ecole Centrale des Lettres, des Arts et des Sciences de la Communication - Groupe Université Centrale - Tunisie
GROUX Dominique : Professeur émérite de l’Université des Antilles et de la Guyane - Laboratoire CRILLASH - Présidente de l’Association Française d’Education Comparée (AFDECE) - Rédactrice en chef de la Revue Française d’Education Comparée (RFEC) - EDUSA International
HRAIRI Sameh : Institut supérieur de l’Education - Université Virtuelle de Tunis – Tunisie
HUGONNIER Bernard : Professeur Faculté d’éducation, Institut Catholique de Paris – France
JELMAM Yassine : Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis - President EducA - Tunisie
JOURDAN Didier : Professeur des universités, IUFM d’Auvergne, Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand II - Vice-président CSPEPS - France
IANNACONE Antonio : Professeur – Faculté des lettres et sciences humaines – Institut de psychologie et éducation – Université de Neuchâtel – Suisse.
LANGE Jean-Marc : Professeur des universités, Laboratoire CIVIC (EA 2657), Université de Normandie
LAUSSELET Nadia : UER Didactiques des sciences sociales - HEP Vaud - Suisse
LEBEL Estelle : Professeure associée – Département d’informations et de communication - Université Laval - Canada
LEBRUN Marcel : Professeur à l’Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias (IPM) - Université catholique de Louvain, Belgique.
MANSOURI Yassine Directeur de l’Ecole Centrale de Droit et de Gestion - Groupe Université Centrale - Tunisie
MOUGNIOTTE Alain : Professeur des universités - Officier dans l’ordre des Palmes Académiques - Lauréat de l’Académie des Sciences Morales et Politiques Directeur de l’ESPE de Lyon - France
MORIN Olivier : Professeur Agrégé - ESPE de l’académie de Lyon – France
MULNET Didier : Professeur - Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand – Vice Président OR2D – Reunifedd - France
PACHE Alain : UER Didactiques des sciences sociales - HEP Vaud – Suisse
RAHMOUNI Maher : Directeur de la Recherche et Innovation à l’école Centrale Polytechnique de Tunis - Groupe Université Centrale - Tunisie
REGNAULT Elisabeth : Professeur à l’université de Strasbourg – France
Safi Mohamed : Professeur – Directeur URME – Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis – Université Tunis El Manar - Tunisie
SMAOUI Abderrazek : Centre de Biotechnologie de Borj Cedria - Tunisie
SOUDANI Mohamed : MC – IUFM de Lyon - Université de Lyon 1 – France
TROUDI Wafa : Directrice de l’Ecole Centrale des Sciences Médicales et de la Santé - Groupe Université Centrale - Tunisie
TURCOTTE Sylvain : Professeur - Faculté des sciences de l’activité physique
Directeur du Département de kinanthropologie - Université de Sherbrooke - Canada
YAGOUBI Amina : Docteur en Sociologie – Assistante de recherche -TÉLUQ - Université du Québec – Montréal - Canada

Comité d’organisation International

ASKRI Tarek : Chargé de Projets au sein du Pôle de développement et de formation professionnelle du Groupe Université Centrale
BADRI Mohamed : Directeur des études à l’Ecole Centrale Polytechnique de Tunis - Groupe Université Centrale Tunis
DHIEB Nessrine : Directrice de l’Académie d’Art de Carthage - Groupe Université Centrale
ELHARBAOUI Elassaad : Professeur Principal (SVT) – Tunisie
HRAIRI Sameh : Institut Supérieur de l’Education - Université Virtuelle de Tunis – Tunisie
IANNACONE Antonio : Professeur – Faculté des lettres et sciences humaines – Institut de psychologie et éducation – Université de Neuchâtel – Suisse.
JELMAM Yassine : Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis - President EducA – Tunisie
KALLEL Senda : Coordinatrice à l’Ecole Centrale de Droit et de Gestion - Groupe Université Centrale - Tunisie
KSOUMA Ayda : Université Virtuelle Tunisienne – Tunisie
MRABET Olfa Responsable des Relations Entreprises à l’Ecole Centrale Polytechnique de Tunis - Groupe Université Centrale - Tunisie
MEJRI Mariem : Chargée de Projets au sein du Pôle de développement et de formation professionnelle du Groupe Université Centrale - Tunisie
MULNET Didier : Professeur - Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand – Vice Président OR2D – Reunifedd - France
NTEBUSTE Jean Gabin : Ph. D. agrégé à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke - Chercheur régulier au CERTA et au CRIRES – CANADA
Oun Sadok : Responsable vie estudiantine, Direction Communication et Marketing - Groupe Université Centrale - Tunisie
ZAOUI Nejib : Université de Gafsa - Tunisie
ZINEDDINE Dawser : Institut supérieur de l’Education - Université Virtuelle de Tunis – Tunisie

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1084