lundi, 21 août 2017|

14 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Changement de statut pour les écoles classées en REP

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Du côté de certaines écoles des Cévennes

"Celui qui combat peut perdre mais celui qui ne combat pas a déjà perdu" B. Brecht

Victoire pour les écoles P. Langevin d’Alès.

Après 5 jours d’occupation des Inspections de l’Éducation Nationale, des milliers de tracts, des dizaines de décisions, 5 assemblées générales, plusieurs manifs, 3 délégations enseignants/parents, des dizaines de coups de fil.... (on va faire un carnet de bord !).
Le député Verdier a annoncé ce soir à 18H15 que les écoles Langevin garderaient leur statut REP, leur attachement au collège Daudet et un lien avec un des réseau de la ville (Diderot ou J. Moulin), conformément à ce qui était exigé dès le début par les parents et enseignants en lutte.
Contrairement à ce que dit le recteur, qui parle d’un oubli du classement du quartier en ANRU 2, nous affirmons que cette victoire est due à la qualité de la mobilisation et à la détermination de TOUS : les parents, les enseignants d’Alès et environ, les citoyens...
AG Mardi 6 janvier, 17H30 à la bourse du travail d’ Alès pour se booster pour 2015.

— 
contact : exploitesenerves chez riseup.net
Site : http://exploitesenerves.noblogs.org/
S’abonner/se désabonner à la newsletter :
https://lists.riseup.net/www/info/exploitesenerves-infos

Récapitulatif des actions menées depuis début décembre :

Les établissements scolaires de la Grand’ Combes et les écoles maternelles et primaires du quartier des Cévennes à Alès sont en lutte contre leur sortie des Zones d’Éducation Prioritaire. Non suite à une soudaine prospérité des habitants de cette ville ou de ce quartier (économiquement sinistrés depuis de nombreuses années) mais suite à la réforme ministérielle et aux applications bureaucratiques des académies. Pour plus de détails lire les communiqués et appels suivants.

******Communiqué datant du lundi 15 décembre :******

Occupation des bureaux de l’inspection de l’éducation nationale à Alès

ON NE SORTIRA PAS !!!

Depuis lundi 15 décembre 2014, 17h, nous occupons les inspections de l’éducation nationale Alès 1 et Alès 2 pour :
- Demander la réintégration en REP du collège Léo Larguier de la Grand Combe et des deux écoles Paul Langevin d’Alès.
- Nous nous opposons à une gestion comptable et administrative de l’humain qui a conduit à cette situation. En effet, à partir de la rentrée 2015, ne pourront être inclus en REP que les écoles rattachées à un collège REP : la situation des écoles n’est plus considérée.
- Nous rappelons que les moyens alloués aux ZEP depuis leur création ne constituent pas un luxe dont on peut se passer mais nous permettent simplement d’accompagner nos élèves en situation plus difficile et plus fragile qu’ailleurs dans des conditions acceptables.

Dans une société dominée par l’économie dans laquelle les inégalités et la pauvreté s’accroissent, nous n’avons pas d’autres choix que de lutter pour conserver le peu de moyens auxquels nos élèves avaient droit jusqu’ici.

Nous n’acceptons pas les mesures d’accompagnement proposées aux écoles dites « orphelines », comme Paul Langevin, elles n’égaleront pas les dispositifs mis en œuvre dans les REP, ni dans les moyens, ni dans la durée. Ces conventions n’ont pas de caractère législatif et de fait, n’offrent aucune garantie.

Tant que nous ne vivrons pas dans une société plus égalitaire et émancipatrice à laquelle nous aspirons, nous aurons besoin des REP et nous n’entendons pas en être exclus.

Les occupant(e)s des IEN Alès 1 et 2

RAPPEL : Rassemblement Mardi 16/12 à 9h30 devant la sous préfecture à Alès.

******Appel datant du 14 décembre******

Après les parents d’élèves et les enseignants de la Grand-Combe,
c’est au tour de ceux du quartier des Cévennes à Alès d’apprendre
que leurs écoles (Paul Langevin maternelle et élémentaire) ne feraient
pas non plus partie des nouveaux Réseaux d’Éducation Prioritaires (REP)
mis en place à la rentrée 2015.

Pourtant, dès la création des ZEP (zones d’éducation prioritaires), en 1989,
ces écoles en faisaient partie et, dans le quartier, la situation est loin de
s’être améliorée !

C’est pour des raisons administratives que ces écoles se voient ainsi
"déclassées" : elles ne sont pas rattachées à un collège REP et ne
peuvent donc pas prétendre à faire partie de la REP.
Pour l’administration, il s’agit d’une "école orpheline"...une appellation
bien cynique au regard de la situation sociale du quartier !

A court terme, dans ces écoles, cela signifie :
- des fermetures de classes
- la fin du dispositif d’accueil des tout-petits
- la fin de la priorité d’intervention du RASED (Réseau d’Aide Spécialisé pour les Élèves en Difficulté)
- des conditions de travail détériorées pour les élèves et pour les enseignants
donc la stabilité des équipes enseignantes et les pratiques pédagogiques innovantes menacées.

Vendredi 12 décembre, des enseignants des écoles Paul Langevin ont rejoint
les collectifs de la Grand-Combe et de Bagnols-sur-Cèze à Nîmes pour interpeller
la rectrice et lui signifier leur refus de cette décision.

Dans le même temps, une centaine de parents d’élèves des écoles Paul
Langevin ont reçu la visite du député M. Verdier à l’école.

A chaque fois, ils se sont vus expliquer qu’il allait leur être proposé un
"accompagnement". A chaque fois, ils ont signifié leur refus de ce dispositif
vague, dont on ne connaît ni la nature, ni la durée et dont on peut être certains
qu’il ne contiendra pas les mêmes aides et moyens que pour les établissements
classés REP.

Parents et enseignants ont donc décidé de poursuivre la lutte pour ne
pas être sortis du dispositif REP.

Un premier rendez-vous pour les soutenir :messa
rassemblement Mardi 16/12 à 9h30 devant la sous préfecture à Alès.

******Jeudi 11 décembre******

Le collectif REP* 32, plus que jamais motivé, a imposé ce matin un rythme
de gastéropode sur la RN106. Une opération escargot a ralentit la
circulation entre La Grand’Combe et Alès pendant deux heures pour
revendiquer le maintien des établissements scolaires de La Grand’Combe
dans l’Education Prioritaire.

L’après-midi, toujours aussi déterminées, 75 personnes ont bloqué
pendant 2 heures la RN106 à la hauteur de La Grand’Combe. Ce barrage
routier a rencontré la compréhension et le soutien bruyant des
automobilistes. Car ici dans la région tout le monde connaît l’enjeu du
combat mené pour la défense des écoles de La Grand’Combe.
Nous exigeons de garder les moyens de l’Education Prioritaire en
devenant le 32e REP de l’Académie sans prendre la place d’un autre REP.

Collectif REP32

******Mardi 09 décembre******

Depuis 10 jours les parents d’élèves de la Grand Combe/Trescol se battent pour sauvegarder leurs écoles. En effet, les élèves, les parents et le corps enseignant ont appris que la Grand Combe/Trescol ne sera plus Zone d’Éducation Prioritaire l’année prochaine. Les conséquences seront la suppression de classes et l’affaiblissement de manière générale des ressources pour assurer le service scolaire. Occupations, "grève des parents", grève des enseignants "animent" collège et écoles à la Grand Combe/Trescol depuis plus d’une semaine.

Lundi 8, une manifestation d’environ 200 personnes a eu lieu à Alès et les parents d’élèves ont décidé en assemblée générale de poursuivre le mouvement et les actions toute la semaine autour des écoles, au moins jusqu’à vendredi - jour de grève des instit’s.

Mardi 9, les écoles étaient cadenassées et l’entrée du collège occupée.

Demain mercredi 10 à 10h : marche sur le marché de la Grand Combe.

Retrouvez plus d’informations et une pétition sur ce lien :

https://www.change.org/p/najat-vallaud-belkacem-maintien-de-la-grand-combe-dans-la-zep-cr%C3%A9ez-une-32e-rep

********
Infos tirées de I A C A M !
Infos Anti-autoritaires en Cévennes à l’Assaut des Montagnes !
iacam chez rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/iacam
Retour en haut de la page

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1086