vendredi, 15 décembre 2017|

36 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Ce pouvoir aura tout renié...

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF   1 commentaire(s)

Le secrétaire d’État interdit « La Chanson de Craonne » à la cérémonie de Fricourt ce vendredi 1er juillet :
http://www.courrier-picard.fr/region/le-secretaire-d-etat-interdit-la-chanson-de-craonne-ia0b0n808908 … …

Le secrétaire d’État Jean-Marc Todeschini a refusé que soit entonnée la Chanson de Craonne, appel à la grève des soldats contre « Tous ces gros qui font la foire (…) feraient mieux de monter aux tranchées pour défendre leur bien, car nous n’avons rien ».

Quand au bout d’huit jours le r’pos terminé
On va reprendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile
Mais c’est bien fini, on en a assez
Personne ne veut plus marcher
Et le cœur bien gros, comm’ dans un sanglot
On dit adieu aux civ’lots
Même sans tambours, même sans trompettes
On s’en va là-haut en baissant la tête

- Refrain :
Adieu la vie, adieu l’amour,
Adieu toutes les femmes
C’est bien fini, c’est pour toujours
De cette guerre infâme
C’est à Craonne sur le plateau
Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
Nous sommes les sacrifiés

Huit jours de tranchée, huit jours de souffrance
Pourtant on a l’espérance
Que ce soir viendra la r’lève
Que nous attendons sans trêve
Soudain dans la nuit et dans le silence
On voit quelqu’un qui s’avance
C’est un officier de chasseurs à pied
Qui vient pour nous remplacer
Doucement dans l’ombre sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes

- Refrain

C’est malheureux d’voir sur les grands boulevards
Tous ces gros qui font la foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c’est pas la même chose
Au lieu d’se cacher tous ces embusqués
F’raient mieux d’monter aux tranchées
Pour défendre leur bien, car nous n’avons rien
Nous autres les pauv’ purotins
Tous les camarades sont enterrés là
Pour défendr’ les biens de ces messieurs là

- Refrain :
Ceux qu’ont l’pognon, ceux-là r’viendront
Car c’est pour eux qu’on crève
Mais c’est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève
Ce s’ra votre tour, messieurs les gros
De monter sur le plateau
Car si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau

1 Message

  • Ce pouvoir aura tout renié... 5 juillet 2016 16:35, par Thierry Flammant

    Belle initiative de proposer le texte de cette chanson. Juste une petite remarque concernant le titre de l’article : "ce pouvoir aura tout renié". Qu’a-t-il donc renié, ce pouvoir-là ? En d’autres termes, qu’a-t-il donc "abandonné en désavouant" (Larousse) ? Le vote des crédits de guerre en août 14 a scellé la fin du socialisme français et européen. Cet argent a permis les massacres de la Somme, du Chemin des Dames, de Verdun. Quand les auteurs de la Chanson de Craonne écrivent et diffusent leur papier dans les tranchées, les socialistes sont au gouvernement. En interdisant ce texte, aujourd’hui, le gouvernement Hollande-Valls-Macron ne renie rien. Il est dans la continuation des renégats qui, comme Jules Guesde, ont participé à l’Union sacrée avec la Droite et l’Eglise.
    Mais dans le "tout" pense-t-on certainement à d’autres reniements ? A un moment donné de l’histoire d’un parti politique, il n’y a plus de reniement, il y a un programme politique qui s’inscrit clairement dans un camp. Le Parti socialiste ne trahit plus parce qu’il est dans cet autre camp depuis bien longtemps : celui du Capital, de la bourgeoisie, de la Maison Blanche. Colonialisme, fusillade contre les grévistes de 36, vote des pleins pouvoirs à Pétain, camp de l’impérialisme pendant la Guerre froide, guerre de libération algérienne, mai 68, guerre du Golfe, Ve République, etc. N’en jetez plus ! En face d’eux, les travailleurs ont toujours retrouvé le Parti socialiste depuis 1914 (et même avant dans certains conflits sociaux). C’est pourquoi, par exemple, en 2017 ils ne voteront pas pour lui.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1152