lundi, 23 octobre 2017|

6 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

COMMENT S’ÉMANCIPER, ÉLÈVES ET ENSEIGNANT-ES, DANS UNE ÉCOLE POUR TOUTES ET TOUS ?

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

4 et 5 mai 2015, Toulouse
2 journées de formation syndicale, de droit sur votre temps de travail. Demande à faire avant le 4 avril 2015 (cf plaquette du stage en pdf)
Repas autogéré et partagé sur place : auberge espagnole pour le midi

Ces deux journées de débat et de formation sont ouvertes à tous les personnels de l’Éducation Nationale.
La participation à une formation syndicale reste de droit sur votre temps de travail. Il suffit d’en faire la demande au moins un mois à l’avance soit avant le 4 avril 2015, à l’inspection académique (primaire), au chef d’établissement (secondaire) ou à la DPAE4 du Rectorat pour les Aed et AVS. Modèle de courrier ci-dessous. Le stage se déroulera 52 rue Babinet à Toulouse, au local de SUD Éducation.

Lundi 4 mai de 9h à 16h30
Branko Timarac, militant à Sud éducation 78, membre de la commission anti­hiérarchie au sein de la fédération sud éducation et du collectif anti hiérarchie (http://www.abasleschefs.org/) lancera la réflexion sur les thématiques suivantes.
S’émanciper de la hiérarchie est encore possible.
Les pressions hiérarchiques sont nombreuses et parfois insidieuses : convocation orale sans objet, inspections annoncées sur une période et non plus une date précise, proposition insistante d’acceptation de mutation, non respect de la
protection fonctionnelle des agents, refus d’HMI...
Nous discuterons donc des aspects juridiques mais aussi de comment construire un rapport de force et de solidarité face à la hiérarchie sur notre lieu de travail avec nos collègues.
Réfléchir sur la hiérarchie que nous subissons dans l’institution nous amenera, le lendemain, à réfléchir sur la hiérarchie dans la classe.

Mardi 5 mai de 9h à 17h
Thyde Rosell, maître spécialisée en RASED et co-fondatrice de l’école libertaire Bonaventure et François Le Menahèze, enseignant, directeur d’école, ex formateur IUFM, ICEM-pédagogie Freinet, résistant pédagogique, seront parmi nous pour discuter, débattre et réfléchir.
La bienveillance éducative peut être entendue comme accueil et attentes positives à l’égard de l’enfant, incitation à oser, stimulation à faire et réaliser... mais aussi à réfléchir.
A quoi peut ressembler une école bienveillante ?
L’école pour toutes et tous est-­elle un mythe ou une réalité ?
Comment former des individus émancipés dans l’école d’aujourd’hui ? Comment s’émanciper des injonctions d’une école basée sur la compétition et sur la sélection ? Comment s’autoriser, aujourd’hui, à agir réellement dans notre métier,
notre classe, notre école ?

Dans un souci d’organisation, merci de prévenir Sud ou la CNT de votre participation.
Laissez nous un message.
Merci !

Sud éducation
52 Rue Jacques Babinet
311 00 Toulouse
Tél : 05.62.1 4.66.74
mail : sudeducation31 @free.fr

CNT­SSE
Tél : 09.52.58.35.90
mail : cnt.31 @cnt-f.org

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1114