mercredi, 28 juin 2017|

13 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

Angers : mobilisation contre les réacs d’Espérance Banlieue

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Un article repris du site La Horde

Pour découvrir le réseau Espérance banlieues, une série de décryptages sur le site Q2C
Retrouvez l’épisode 1 : Derrière la com d’Espérance banlieues... chronologie

Retrouvez l’épisode 2 : géographie... politique...

Retrouvez l’épisode 3 : le financement

Épisode 4 : Avec Espérance banlieues, une certaine idée de la laïcité...


Le Réseau Angevin Antifasciste, le collectif Émancipation et plusieurs syndicats d’enseignants appellent à un rassemblement à 16 h 30 contre la réunion d’information prévue par « Espérance banlieue » le lundi 19 juin au centre Jean Vilar, afin de s’opposer à ces projets éducatifs douteux qui installent une concurrence malsaine dans le quartier. Dans ce cadre, ils ont publié une présentation du projet et des dangers que représentent ces écoles privées proches de l’extrême droite.

Une association du nom de « Espérance banlieue » compte installer une école privée hors contrat dans le quartier de la Roseraie à Angers comme elle l’a fait dans d’autres villes en France. Financée par des entreprises et des donateurs dans le cadre d’une fondation proche des réseaux d’extrême droite, elle représente un danger éducatif, avec un soutien inadmissible des pouvoirs publics.

Les écoles “espérance banlieue” prétendent donner une nouvelle chance aux élèves des quartiers défavorisés en prônant une école de l’autorité et de l’effort dans des pratiques pédagogiques nouvelles. En réalité, il s’agit de mettre un uniforme sexiste aux élèves (le vert pour les garçons, le rouge pour les filles), de faire quelques levers de drapeaux pour l’amour de la patrie, de faire faire le ménage et la vaisselle aux élèves. Bref, “l’innovation” consiste en un retour à l’école-caserne.

Tout ça pour la “modique” somme de 450 euros pour les familles… ce qui s’explique par le fait que des entreprises et des donateurs financent (et donc peuvent influer sur les contenus enseignés) et par le fait que les enseignements sont assurés par des personnels non qualifiés (pas de concours d’enseignant-e, brevet de scoutisme).

Il faut également souligner les rapports des écoles “espérances banlieues” avec les réseaux de l’extrême droite (Club de l’Horloge, Manif pour Tous..), ce qui est très inquiétant sur l’idéologie véhiculée auprès des enfants et des familles dans ce type d’école.

Par ailleurs ce projet est soutenu par la Mairie d’Angers, Angers Loire Habitat et la Soclova qui louera des locaux à l’association. Les directeurs de ces deux derniers bailleurs sont par ailleurs élus au conseil municipal, et l’un d’entre eux adhérent de “Sens Commun”( lié à la manif pour tous). Ce serait un coup de pouce inadmissible de la part d’instances publiques ou semi-publiques à une officine privée et plus que douteuse.

D’autant plus que nous sommes nombreux-ses dans le quartier, enseignants, personnels des écoles et collèges, parents d’élèves, citoyens à déplorer un manque de moyens dans les établissements publics.

Notre ambition pour l’école est toute autre que celle portée par ce type d’école hors-contrat et nous déplorons le soutien de la municipalité à cette initiative.

Signataires : UNSA Éducation 49, SUD Éducation 49, FSU 49, Réseau Angevin Antifasciste, Collectif Émancipation

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
À propos de Questions de classe(s)
Questions de classe(s) Lire, écrire... lutter Acteurs de l’éducation : parents, travailleurs, chercheurs, issus de différents horizons associatifs, pédagogiques, syndicaux, etc., nous pensons que la question scolaire est une question politique. Notre pari est de proposer un espace (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

Lettre d’info n° 13 / février 2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

Livres jeunesse hiver 2012-2013[tiré de N’Autre école le 17 mars 2013]

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 1080